Votre page personnelle de collecte

par Prénom Nom
Démarrer ma collecte
0 CHF collectés
sur un objectif de 100 CHF
0 %
0
Donateur
29
Jours restants

Mon message

Bonjour à tous,

Je participe à la Marche de l'espoir car je souhaite aider les enfants de Bolivie et d'Amérique latine à faire respecter leurs droits.

Aidez-moi à atteindre mon objectif de collecte en faisant un don ou en partageant cette page à tous vos proches.

Un grand merci à vous.

Marche de l'espoir

1km
2km
3km
4km
5km
6km
7km
8km
9km
10km
11km
12km
13km
14km
15km
16km
17km
18km
19km
20km
Distance totale parcourue : 0km

29e Marche de l'espoir en faveur des enfants en Bolivie et d’Amérique latine

James, 10 ans, écolier de Cochabamba en Bolivie

Vivre ensemble à l’école sans violence 

La Bolivie est un des pays les plus pauvres d’Amérique latine. Pourtant, de nombreux progrès se sont opérés ces dernières années : la croissance annuelle de l’économie a augmenté et le PIB est passé de 9 à 40 milliards de dollars entre 2006 et 2018. 

En matière d’éducation, la situation s’est améliorée : une bourse pour les enfants qui fréquentent l’école a été introduite en 2006 pour permettre aux familles de financer le matériel scolaire ainsi que les dépenses liées aux transports. Cette mesure a réduit l’absentéisme scolaire et augmenté le taux global de scolarisation. Par ailleurs, la lutte contre l’analphabétisme a été efficace car en 2001, 13% de la population bolivienne ne savait pas lire, contre 2% en 2016.  

Avec la pandémie de COVID-19, de nombreux enfants ont cessé d’aller à l’école et risquent de ne plus y retourner et d’être astreints au travail. La qualité de vie des enfants se dégrade et le travail des partenaires de Terre des Hommes Suisse en Bolivie a changé. Désormais, le suivi et la prise en charge psychosociale des enfants se font en ligne et une campagne de prévention contre la violence pendant le confinement – avec des vidéos créées par des enfants - a été mise en place. Un contact régulier avec les enfants et leur famille est maintenu afin de prévenir le décrochage scolaire et la violence.

Dans la région de Cochabamba, Terre des Hommes Suisse agit pour protéger les enfants de toutes formes de violence.

La fondation Ayni travaille pour permettre aux enfants et adolescent-e-s de grandir et de se développer dans un environnement sain et protecteur. Elle travaille au plus près des enfants et des familles, mais également avec les enseignant-e-s, pour construire de nouvelles formes de relations qui permettent de vivre ensemble selon des valeurs telles que le respect, la liberté, l’égalité, la solidarité et la participation des enfants et adolescent-e-s au sein de la famille mais également à l’école.  

De la part de toute l'équipe de Terre des Hommes Suisse, un grand merci pour ta participation!

 

0 CHF collectés
sur un objectif de 100 CHF
0 %
0
Donateur
29
Jours restants

Vos dons

Afficher plus de commentaire